Sainte Marie de l’oraison et de la mort

iubilaeum2025- iubilaeum2025-

 

 

L’église fut construite au XVI siècle grâce aux fonds de la compagnie de l’oraison et de la mort, qui la dota aussi d’un vaste cimetière dédié à l’inhumation chrétienne des dépouilles mortelles abandonnées. À l’époque où naissait cette confrérie, en effet, il n’y avait pas encore un service public qui puisse donner une digne inhumation à ceux qui ne pouvaient pas se le permettre.

L’original cimetière de la confrérie resta en fonction jusqu’en 800, arrivant à accueillir plus de 8 mille corps recueillis dans le fleuve et trouvés dans les campagnes voisines. Il fut détruit en partie pour édifier les murs du Tevere et aujourd’hui, seulement la crypte souterraine de l’église en est le témoignage.