Sainte Marie in Vallicella

iubilaeum2025- iubilaeum2025-

 

 

Dans cette église, dont la fondation remonte à Saint Grégoire le grand à la fin du VI ème siècle, originairement était conservée une image miraculeuse de la Sainte Vierge avec l’enfant Jésus et deux anges, dite Notre Dame de la Vallicella. Les miracles attribués à elle sont au nombre de deux. Au XIV ème siècle située à l’extérieur d’une toilette publique, après avoir été heurtée par une pierre la fresque commença à saigner, devenant ainsi objet de culte. En 1535 au contraire, quand l’église de l’époque médiévale était en démolition, la Sainte Vierge accomplit un second miracle en empêchant que les fidèles qui participaient à la messe soient écrasés par une partie de la toiture.

C’est seulement par la suite, en 1574, que l’image miraculeuse fut détachée, puis placée sur le grand autel de la nouvelle église.

Cette église est particulièrement liée à la figure de Saint Philippe Neri, grâce à la Bulle Copiosus in misericordiae Deus du 15 Juillet 1575 du Pape Grégoire XIII, qui après la fondation de la Congrégation de l’oratoire confiait l’église à leur gestion.

En 1873 l’édifice fut confisqué et exproprié du patrimoine du royaume de l’Italie, et par la suite de la république. C’est seulement à partir du 1er Juin 1905 que l’église redeviendra le siège paroissial confié à la gestion de la confédération de l’oratoire de Saint Philippe Neri, grâce au Pape Pie X et à la constitution apostolique Almae Urbis nastrae.